Comment calculer le taux de marge ?

Comment calculer le taux de marge ?

Toute entreprise en développement doit toujours avoir une idée précise de son état de santé financière. Pour ce faire, le taux de marge peut être mis à contribution. Régulièrement calculé par les dirigeants d’entreprises et entrepreneurs, ce ratio de rentabilité permet de connaître avec exactitude le bénéfice généré par la société à l’issue de chacune de ses ventes. Mais bien que la formule utilisée pour son calcul soit invariable, certaines données peuvent varier en fonction du modèle d’entreprise. Voici l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le taux de marge et comment le calculer.

Taux de marge : À quoi ça sert ?

Utiliser un calculateur taux de marge permet de calculer rapidement son profit. La société qui recourt à ce ratio peut mesurer sa performance et son seuil de rentabilité. Cela lui permet ensuite de se comparer à ses concurrents. Sur la base de cette nouvelle connaissance dont elle dispose, elle peut optimiser son pouvoir de négociation avec ses fournisseurs et par ricochet son retour sur investissement. Il s’agit donc là d’un précieux indicateur financier.

On peut dès lors considérer le taux de marge comme un pourcentage de la marge commerciale par rapport au prix d’achat d’un produit. D’autant que c’est le calcul dudit taux qui a pour objectif d’évaluer la rentabilité d’un produit vendu par l’entreprise. Celui-ci n’est du coup utile que lorsqu’on cherche à connaître le bénéfice réalisé par sa société lors d’une vente.

Quelle différence existe-t-il entre taux de marge et taux de marque ?

Nombreuses sont les personnes qui confondent taux de marque et taux de marge. Alors que ces deux pourcentages désignent deux réalités bien distinctes. En effet, si le premier ratio correspond au rapport entre prix de vente et marge, le second quant à lui désigne la différence entre la marge et le prix d’achat. Il ne s’agit donc pas de la même chose.

Pour mieux appréhender la différence entre ces deux pourcentages, il faut tout d’abord comprendre ce qu’est la marge. La marge n’est rien d’autre que la différence entre le prix de vente hors taxe (HT) d’un produit et le prix d’achat.

Le taux de marque est utilisé pour évaluer le prix de vente suivant le profit que l’on souhaite réaliser. En revanche, le taux de marge tient compte du prix de vente du produit ou service pour déterminer le bénéfice réalisé. Mais comment calculer ce dernier ?

Taux de marge : Comment le calculer ?

Bien que la formule de base ne change pas, les données à utiliser pour le calcul du taux de marge diffèrent généralement d’un type d’entreprise à un autre. Il faudra donc tenir compte des nuances selon que l’on souhaite calculer le taux de marge d’une entreprise de production, d’une entreprise commerciale ou d’une entreprise de prestations de services. Voici comment procéder selon le modèle d’entreprise.

Comment calculer le taux de marge pour les entreprises commerciales ?

Pour calculer le taux de marge d’une entreprise commerciale, il faut dans un premier temps diviser son profit commercial par le prix d’achat HT. Puis, dans un second temps, multiplié le résultat obtenu par 100. Voici l’équation à poser.

Comment calculer le taux de marge pour les prestataires de services ?

Les prestataires de services peuvent aussi calculer le taux de marge de leurs entreprises respectives. Pour ce faire, ils doivent tout d’abord diviser la marge sur les prestations vendues par leur coût de réalisation. Ensuite, multiplier par 100 le résultat ainsi obtenu. Voici à quoi devra ressembler votre équation.

Comment calculer le taux de marge pour les entreprises de production ?

Pour calculer le taux de marge d’une entreprise de production, il faut en premier lieu diviser sa marge de production par le coût de production des produits vendus. Puis, en second lieu, multiplier le produit obtenu par 100.

Marge nette et marge brute : Quelle différence ?

La marge nette et la marge brute désignent deux réalités bien différentes. La première permet de déterminer le bénéfice réalisé par une société après qu’elle ait déduit toutes ses charges. La seconde quant à elle permet de savoir si la société fait ou non du profit à l’issue de sa vente. De manière générale, ces deux taux diffèrent l’une de l’autre sur trois niveaux.

Tout d’abord, ces deux types de marge donnent des informations différentes. La marge nette renseigne sur la rentabilité globale de l’entreprise tandis que la marge brute donne un renseignement précieux sur la rentabilité par unité.

Ensuite, outre les informations, les données liées à ces deux modèles de marge varient également. La marge brute est calculée avec les montants toutes taxes comprises (TTC) du produit ou service. Alors que pour le calcul de la marge nette, on utilise principalement des montants hors taxe (HT) qui tiennent compte de tous les frais générés par la vente.

Enfin, la marge brute et la marge nette s’expriment avec des unités différentes. En effet, elles sont respectivement exprimées en unité monétaire et en pourcentage.

Comment augmenter son taux de marge ?

Lorsque la rentabilité de l’entreprise commence à baisser, on peut y remédier en augmentant son taux de marge. Cela signifie que la société concernée va devoir réaliser des bénéfices plus importants par produit vendu. Plusieurs possibilités permettent d’y arriver sans problème.

La première consiste à baisser le coût de revient du produit. Ici, l’entreprise peut choisir de se tourner vers un fournisseur proposant un meilleur prix. Elle peut aussi, si elle préfère, renégocier à la baisse le prix d’achat des produits qu’elle commercialise. Ainsi, même si elle continue de céder ses produits au même prix, ses marges bénéficiaires augmenteront.

La seconde possibilité, plus simple à appliquer, serait de vendre ses articles, produits ou services plus chers. En augmentant le prix de vente de ses produits, l’entreprise peut améliorer son taux de marge.

Une autre solution envisageable et toute aussi efficace consiste à optimaliser la production. Les sociétés qui optent pour cette solution parviennent généralement à faire baisser le coût de production de leurs produits. Ce qui leur permet de profiter d’une marge de profit plus importante.

La dernière possibilité, mais aussi la plus radicale de toutes, serait de simplifier le fonctionnement de son entreprise. Supprimer les postes budgétivores ou facultatifs et certains privilèges ou primes peut aider à compresser les dépenses de l’entreprise et donc à optimiser son taux de marge bénéficiaire.

Comment calculer le taux de marge ?

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.