Formation en anglais : concilier apprentissage et travail

Formation en anglais : concilier apprentissage et travail

Dans le monde du travail moderne, maîtriser l’anglais est devenu indispensable. Ceci aussi bien pour prospérer dans son activité à l’international que pour trouver du travail dans des domaines comme le tourisme, la restauration, la traduction, le commerce… et le droit. La bonne nouvelle, c’est que lorsque ses compétences linguistiques sont jugées trop faibles ou trop académiques dans son secteur d’activité, le travailleur peut les renforcer. Voici comment concilier efficacement apprentissage de l’anglais et travail.

Suivre une formation en anglais en ligne

Opter pour une formation en anglais à distance est une bonne façon d’allier travail et apprentissage. En effet, ce type de formation est très pratique pour les travailleurs puisqu’il ne se déroule pas dans un cadre physique. Ceux-ci peuvent donc le suivre en dehors de leurs heures de travail sur des plateformes spécialisées comme Proformation.

Celles-ci proposent généralement des méthodes innovantes et ludiques pour apprendre et progresser, mais aussi certifier son niveau en anglais. Ainsi, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Tout est fait de manière à ce que l’apprentissage se passe le plus naturellement possible, c’est-à-dire sans gros effort de la part de l’apprenant. De plus, à l’issue d’une telle formation en anglais, communiquer dans la langue de Shakespeare devient généralement plus simple.

Renouer avec ses manuels d’anglais

Après une formation en anglais, l’apprenant ne doit pas rester à l’écart des manuels d’anglais. Et ce, même s’il a parfois du mal à les supporter. Car, ils constituent un moyen efficace, pratique et incontournable pour renforcer ses compétences linguistiques. Les manuels concernés sont entre autres les livres scolaires de grammaire anglaise et de vocabulaire.

Avec les nombreux progrès technologiques réalisés, il est aujourd’hui possible de les avoir partout à portée de main. En effet, il existe des versions numériques de ces manuels qui sont accessibles depuis n’importe quel terminal (tablette, smartphone, ordinateur, etc.). Ce qui permet de les consulter facilement chaque fois que le besoin se fait sentir.

Parler et écouter l’anglais

Pour parachever son apprentissage, le travailleur doit parler et écouter l’anglais de manière plus régulière. Pour ce faire, il ne doit pas se limiter aux échanges qu’il a pendant sa formation en anglais. Bien au contraire, il se doit d’aller au-delà. Il existe une multitude de façon d’y arriver.

Il peut par exemple mettre à profit les réseaux sociaux pour entretenir quelques conversations avec des anglophones. Ou s’il préfère, essayer des solutions encore plus ludiques : les podcasts et les séries en langue anglaise. Plus il entendra les gens parler la langue de Shakespeare, plus vite il se familiarisera à elle. Et donc, assimilera plus aisément son accent et ses subtilités.

Lire en anglais

Lire de célèbres ouvrages anglais pendant ses périodes de loisirs est aussi une bonne façon de progresser dans son apprentissage. Vous l’ignorez peut-être, mais la plupart des livres intéressants disponibles en français existent également en anglais. C’est par exemple le cas de la saga de Harry Potter. Au lieu donc de continuer à lire ceux qui sont écrits ou traduits dans une langue familière, il est préférable de consulter les versions anglophones.

Pas encore prêt(e) à se lancer dans la lecture de romans en anglais ? Pas de problème, d’autres alternatives comme les actualités et les sites de presse numérique existent. Consultables à toute heure de la journée en ligne, elles constituent un excellent moyen d’apprendre l’anglais gratuitement.

Formation en anglais : concilier apprentissage et travail

Rédacteur web depuis de nombreuses années, je suis avant tout un passionné du monde de l’entreprenariat. Je dispose de bonnes connaissances SEO, et mets mes compétences rédactionnelles au service de sujets B2B d’actualité et pertinents.