Le reflux de l’inflation en France : Prévisions pour 2024

Le reflux de l’inflation en France : Prévisions pour 2024

En décembre, les prix en France ont légèrement augmenté de 3,7 % sur un an, après une hausse de 3,5 % en novembre. L’indice harmonisé européen IPCH a atteint 4,1 % le mois dernier contre 3,9 % un mois plus tôt. Cette augmentation était prévue et s’explique par la hausse des prix de l’énergie et des services. Les prix de l’énergie ont grimpé de 5,6 % sur un an (contre 3,1% en novembre) et les services ont augmenté de 3,1% (après 2,8%). En revanche, l’inflation sur les produits alimentaires a ralenti à 7,1%.

Récupération temporaire

En décembre, les prix n’ont augmenté que de 0,1%. Cette stabilité des étiquettes dans les rayons alimentaires est due à la baisse des prix des produits transformés. En moyenne sur l’année écoulée, l’inflation devrait atteindre 4,9%, comparé à 5,2% en 2022. Les économistes prévoient un ralentissement de l’inflation pour l’année 2024 avec des estimations allant de 2,6% à 3,4%. L’inflation alimentaire devrait également diminuer et pourrait chuter à 1,9% d’ici juin prochain. La diminution des prix agricoles à la production (-10% sur un an) contribue à cette perspective. Cependant, l’issue des discussions entre les entreprises agroalimentaires et la grande distribution est essentielle pour déterminer si cette tendance se confirmera.

Augmentation du revenu disponible

L’énergie devrait contribuer à l’inflation de manière relativement faible, selon l’Insee. En février, une partie du bouclier tarifaire sur les prix de l’électricité devrait disparaître, mais le gouvernement a promis que la facture ne devrait pas augmenter de plus de 10 % pour les particuliers. En principe, l’inflation en 2024 devrait être principalement portée par les prix des services, qui sont fortement liés aux coûts salariaux. De nombreux économistes prévoient une augmentation des salaires plus rapide que celle des prix.

Cette perspective pourrait entraîner une progression du pouvoir d’achat des ménages, estimée à 0,8 % cette année par la Banque de France. Cette augmentation permettrait à la consommation de croître (1,5 % après +0,7 % en 2023) et d’avoir un impact positif sur la croissance française avec une contribution au PIB estimée à 0,8 point.

Hausse des prix du transport maritime

Les prévisions sur les prix du pétrole et du gaz sont entourées d’incertitudes à cause des tensions géopolitiques actuelles. Les troubles au Proche-Orient, en mer Rouge et entre la Russie et l’Ukraine augmentent ces incertitudes. De plus, les attaques contre des navires commerciaux risquent de faire flamber les tarifs du transport maritime dans les prochains mois.
Ainsi, il est peu probable que l’inflation disparaisse en 2024 et on peut s’attendre à une augmentation des prix dans les prochaines années. Cela est notamment dû au coût de la transition écologique, à la volonté de retrouver une souveraineté industrielle et à la faible productivité française.
En résumé, malgré quelques exceptions, les prix devraient continuer d’augmenter dans un avenir proche.

Le reflux de l’inflation en France : Prévisions pour 2024

Autrice passionnée du monde entrepreneurial, mes articles offrent un regard perspicace sur les tendances et conseils clés pour guider les dirigeants vers le succès.