Analyse du nombre de travailleurs détachés en France post-Covid : tendances et implications

Analyse du nombre de travailleurs détachés en France post-Covid : tendances et implications

En 2022, environ 220 000 salariés ont été détachés en France par des entreprises étrangères, soit une augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente. Cependant, le nombre de travailleurs détachés présents simultanément en France a augmenté de façon minime, passant à environ 59 300 en moyenne. Ce chiffre est légèrement supérieur à celui de l’année précédente, mais il reste inférieur au record atteint en 2019. En tout, on a recensé un total de 646 900 détachements au cours de l’année dernière.

Ces chiffres montrent une progression apparente du détachement de salariés étrangers en France, mais la réalité démontre une croissance relativement faible sur le terrain.

Manque de reprise significative

L’épidémie de Covid a freiné le travail détaché, et les nouvelles règles européennes ont également limité son développement. En 2022, la construction est devenue le secteur leader du travail détaché, dépassant l’industrie. Les effectifs détachés dans ce domaine ont même augmenté depuis la pandémie. Cependant, le nombre total de salariés détachés en France a diminué de 18% par rapport à 2019. L’industrie a connu une légère reprise en 2022 mais reste loin derrière la construction, représentant 29% du total. Quant aux services, leur part a également augmenté pour atteindre 21%. Il est intéressant de noter que sur les 12 700 salariés détachés dans le tertiaire, un tiers travaille dans des activités scientifiques et techniques faisant appel à des emplois qualifiés.

8 % des travailleurs temporaires travaillent dans l’agriculture

L’agriculture représente seulement 8% des emplois détachés en France, une proportion similaire à celle de l’année précédente. Le recours au travail détaché dans le secteur agricole est stable par rapport à 2021, affichant un taux de 1,5% en 2022. Les régions Paca et Occitanie sont celles qui ont le plus recours au travail détaché, avec des taux respectifs de 8% et 2,1%. Ces pourcentages reflètent une forte concentration d’emplois détachés dans ces régions. Par ailleurs, le ministère du Travail souligne que les salariés concernés par le travail détaché sont majoritairement des hommes, avec un pourcentage élevé atteignant jusqu’à 93%. En outre, les départements du Nord-Est et du Sud-Est ainsi que ceux frontaliers avec l’Espagne sont ceux où le travail détaché est le plus répandu.

Plus de 10% des salariés détachés sont portugais

Les travailleurs de l’Union européenne restent majoritaires en France, mais leur nombre diminue légèrement. Les salariés portugais sont les plus nombreux parmi les détachés, représentant plus d’un sur dix. La durée moyenne du détachement a diminué en 2022 pour atteindre 94 jours. Les Ukrainiens sont également présents en France, bien qu’en moindre nombre que les Portugais et les Polonais.

Analyse du nombre de travailleurs détachés en France post-Covid : tendances et implications

Autrice passionnée du monde entrepreneurial, mes articles offrent un regard perspicace sur les tendances et conseils clés pour guider les dirigeants vers le succès.